Une histoire d'amour franco-allemande & gourmande

ADRESSES

Le Stube Richelieu

31, rue de Richelieu 75001 PARIS

Accès :

Palais Royal Palais Royal Pyramides Pyramides

21 - 27 - 39 - 48 - 68 - 69 - 72 - 81 - 95

+ 33 (0)1 42 60 09 85

Lundi : 11h30-15h30

Mardi : 11h30 - 15h30

Mercredi : 11h30 - 15h30

Jeudi : 11h30 - 15h30

Vendredi : 11h30 - 15h30

Samedi : 11h30 - 19h00

FERME ACTUELLEMENT

Le Kiosque du Stube

Centre culturel Allemand
Goethe Institut 17, avenue Iéna 75016 PARIS

Accès :

Iéna Iéna

32 - 63 - 82

+33 (0)1 47 23 71 52

Lundi : 11h - 18h

Mardi : 11h - 18h

Mercredi : 11h - 18h

Jeudi : 11h - 18h

Vendredi : 11h - 16h

Samedi : 10h30-15h (sauf vacances scolaires)

FERME ACTUELLEMENT

La galette des rois au Stube, Der Dreikönigskuchen der Stube

Écrit par admin, le 5 janvier 2012


C’est vrai, la galette des rois n’est pas vraiment synonyme de gastronomie allemande…  Vous n’en trouverez chez aucun pâtissier, même dans les régions catholiques qui fêtent l’épiphanie « Heilige Drei Könige », et ou le 6 Janvier est un jour férié. Alors pourquoi des galettes au Stube ? Par gourmandise bien entendu ! Mais aussi parce qu’il existe bien des points commun entre les « Mages » et l’Allemagne !

Un long voyage. Au XIIe siècle, leurs reliques auraient été transférées de Milan à Cologne, après être venues d’Orient. Durant le Moyen-Age, on les appelait même les rois de Cologne. Leurs restes reposent aujourd’hui dans une magnifique châsse au sein de la cathédrale de la ville, véritable joyau architectural de l’art gothique. Il faut dire que la présence des trois acolytes entra pour beaucoup dans le financement de l’une des plus belles églises d’Allemagne.

Faisons à présent un saut de puce pour nous retrouver au XIXe siècle, plus précisément en 1874. Les traditionnelles galettes des rois existent depuis bien longtemps, mais les fèves qui s’y cachent sont bel et bien végétales. C’est à cette époque qu’un pâtissier de Saxe lance une mode promise à un bel avenir en leur substituant de minuscules figurines de porcelaine. De l’enfant  Jésus aux trèfles porte-bonheur, les modèles ont tôt fait d’abonder et la porcelaine de Limoges sent la belle affaire…

Retour en France au 31 rue de Richelieu à Paris où le Stube  vous propose de découvrir les deux recettes de « Dreikönigskuchen » élaborées par Gerhard, gourmand « infatigable »

Une spécialité à la frangipane, aux éclats d’amande et au massepain que nous proposons aux Parisiens depuis les débuts du Stübli. Comme chaque mois de janvier, les connaisseurs l’attendent d’ailleurs de pied ferme .

Cerise sur la gâteau – ou griotte sur la galette !, La galette « Paris Berlin » aux griottes et aux amandes que Gerhard a créé il y a quelques années sur la demande de Monsieur Pierre Janin, fondateur du Journal « Paris Berlin » pour symboliser l’amitié franco-allemande.

Alors, à tous les amateurs de galette et de convivialité, rendez-vous vite au Stube pour prolonger la fête.

La Mannschaft du Stube se joint à nous pour vous souhaiter

Une BIENHEUREUSE année 2012

Viele gute Wûnsche für das neue Jahr

Sylvie et Gerhard  Weber

Catégorie : Spécialités allemandes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *