Une histoire d'amour franco-allemande & gourmande

ADRESSES

Le Stube Richelieu

31, rue de Richelieu 75001 PARIS

Accès :

Palais Royal Palais Royal Pyramides Pyramides

21 - 27 - 39 - 48 - 68 - 69 - 72 - 81 - 95

+ 33 (0)1 42 60 09 85

Lundi : 11h30-15h30

Mardi : 11h30 - 15h30

Mercredi : 11h30 - 15h30

Jeudi : 11h30 - 15h30

Vendredi : 11h30 - 15h30

Samedi : 11h30 - 19h00

FERME ACTUELLEMENT

Le Kiosque du Stube

Centre culturel Allemand
Goethe Institut 17, avenue Iéna 75016 PARIS

Accès :

Iéna Iéna

32 - 63 - 82

+33 (0)1 47 23 71 52

Lundi : 11h - 18h

Mardi : 11h - 18h

Mercredi : 11h - 18h

Jeudi : 11h - 18h

Vendredi : 11h - 16h

Samedi : 10h30-15h (sauf vacances scolaires)

FERME ACTUELLEMENT

L’Avent au Stube

Écrit par admin, le 29 novembre 2011

Les délicieuses spécialités allemandes du Stube réalisées pour l'Avent

Le mois de décembre est en général plutôt gris et frisquet. Le Stube vous propose de vous réconforter en vous faisant découvrir la tradition la plus gourmande en Allemagne pendant cette période de l’Avent : la dégustation tout au long de ce mois de spécialités sucrées. 

Il y a quelques jours, nous vous parlions sur notre blog de notre incontournable Stollen mais connaissez-vous les « Weihnachtsgebäck » ? Ces petits sablés de Noël que l’on dispose avec amour sur  une assiette.

Nos spécialités s’appellent Zimtsterne, Vanillekipferl, Elisenlebkuchen...usw

Toutes ces gourmandises auront une place  de choix sur votre table pour être dégustées au gré de vos envies tout au long de la journée.

Rien de tel également qu’un verre de « Glühwein » pour vous remémorer les nombreuses traditions de Noël originaires d’Allemagne.

 Les marchés de Noël

Froid d’automne, senteurs d’épices, de vin chaud, sucreries à profusion, le tout dans un décor féérique… Les marchés de Noël ont ouvert leurs portes pour la plus grande joie des petits et des grands. Traditionnellement, ils étaient construits en Allemagne sur les places des églises et des cathédrales pour attirer les fidèles se rendant aux offices. Chaque ville allemande possède son propre marché ; il s’agit toujours d’un lieu de rassemblement incontournable pour les familles allemandes en cette période de l’Avent, une tradition qui remonte au Moyen-Age et qui  a toujours été perpétuée depuis. Aujourd’hui, ils se sont exportés et on trouve des marchés de Noël un peu partout. Mais l’expérience d’une visite en Allemagne reste inoubliable pour en savourer l’authenticité. Des dizaines de milliers de visiteurs se rendent ainsi chaque année à Dresde (marché qui aurait ouvert le premier au 15esiècle), Düsseldorf, Bonn, Cologne ou Aix-la- Chapelle… On compte parmi ces fidèles de nombreux japonais qui n’en manquent pas une édition.

Nos Weihnachtsgebäck ! D'incomparables petits sablés allemands préparés au Stube pour l'Avent

La couronne et ses bougies

Attachées aux portes des habitations, sur les sapins ou dans les rues des villes, les couronnes habillées de quatre bougies font partie des décors de Noël. Désormais très répandues, on doit leur origine à un pasteur luthérien allemand peu après la première guerre mondiale. C’est ce même homme d’église qui a ritualisé l’allumage d’une nouvelle bougie chaque dimanche précédant le jour de Noël. Une tradition rapidement reprise par les catholiques allemands et exportée en Europe, puis le monde entier.

Le calendrier de l’Avent

Impossible de passer à côté en faisant vos courses. On en trouve des centaines de modèles différents. Chaque fabricant de bonbons et de chocolat en fait ses choux gras en les customisant aux couleurs de sa marque. Voici une autre tradition bien ancrée dans les esprits de nos petites têtes blondes, lesquelles brulent parfois les étapes en dévorant les friandises en l’espace de quelques jours seulement… Le calendrier de l’Avent  vient lui aussi d’Outre-Rhin. Un charmant papa allemand l’avait « inventé » pour permettre à ses enfants de patienter en attendant le grand jour de Noël !

Saint Nicolas et le père Fouettard

Saint Nicolas, personnage chrétien d’origine turque, est dignement fêté en Allemagne, ainsi que dans d’autres pays situés dans le nord de l’Europe comme la Belgique. Appelé Santa Klaus ou Nikolas, c’est lui -et non le Père-Noël- qui distribue cadeaux et friandises aux enfants sages le 6 décembre, et ce, depuis le 16e siècle. Ce que l’on sait encore moins en France c’est qu’il est accompagné du Père Fouettard, qui lui, châtie comme il se doit celles et ceux qui se sont conduits comme des garnements. Gare à eux !

Schöne Adventzeit

La Mannschaft du Stube

Catégorie : Evénement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *